Mémorial de la Shoah Drancy

Publiée le 18/02/2016
 
 

Dans le cadre de la préparation au voyage en Pologne prévu à la mi mars, une cinquantaine de lycéens des classes de première du lycée ORT Daniel Mayer accompagnés de leurs enseignants, de la documentaliste et du directeur, se sont rendus  lundi 15 février 2016 au Mémorial de la Shoah à Drancy.

La visite s'est déroulée en 3 temps:

- un exposé réalisé par l'une des guides du Mémorial , portant sur les étapes de la déportation des juifs de France, ainsi que sur la fonction du camp de Drancy dans le processus de déportation et dans le projet nazi.

Cet exposé était entrecoupé du visionnage de séquences vidéos contenant des images d'archives dont certaines ont servi à la propagande antisémite !

- une visite du site du camp, appuyée par l'observation d'une maquette, de l'observation de l'emplacement du camp depuis la baie vitrée, puis en extérieur devant le wagon exposé, afin d'expliquer la topographie du lieu.

- Enfin, la rencontre avec l'un des derniers rescapés du camp d'Auschwitz, Monsieur Jacques Altman, 92 ans. Rencontre qui s'articulait autour du récit de Monsieur Altman et d'un échange avec son auditoire sous forme de questions/ réponses.

Chaque étape de la visite a permis aux lycéens de parfaire leurs connaissances, sur l'histoire de la Shoah d'une façon générale et plus particulièrement, sur l'histoire de la Shoah en France - la visite du camp de Drancy permettant de mettre l'accent sur la spécificité de la politique collaborationniste de Vichy.

Ils ont appris que c'est bien par le camp de Drancy, qu'a transité la grande majorité des déportés juifs de France.

Le moment fort de cette visite a été la rencontre avec le témoin, Monsieur Jacques Altman, un des 18 rescapés encore en vie pour témoigner, 70 ans après !

Les jeunes ont mesuré la valeur de cette rencontre, après que la guide leur ait fait comprendre la rareté de ce type de témoignage.

La génération de nos élèves est l'une des dernières à apprendre l'histoire de la Shoah notamment par les témoignages, avant que ces derniers ne laissent définitivement la place à l'Histoire;

nos élèves devenant dès lors, " témoins de témoins" !

Haya Prys,

professeure d'histoire et culture juives

Haut de la page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies a des fins statistiques de visites. Continuer la navigation