Journée pédagogique 2017

Publiée le 26/11/2017
 
 

La journée pédagogique annuelle du lycée ORT Daniel Mayer de Montreuil a eu lieu le lundi 6 novembre dernier. Le fil directeur de cette réunion éducative interrogeait l’adaptation aux nouveaux publics scolaires et l’amélioration, voire l’actualisation, des pratiques didactiques et pédagogiques, problématiques chères à nos équipes.

Pour ce faire, monsieur Adrian, ancien proviseur, a présenté une synthèse des six axes intéressant notre projet d’Etablissement, mis en place par un comité de pilotage composé de personnels de direction, administratifs et enseignants. Chaque grande ligne a d’ailleurs fait l’objet d’une illustration concrète présentée par des enseignants venus exposer une pratique originale.

Le premier axe intéresse l’apprentissage du savoir-être, élément fondamental fondé sur le respect de soi, de l’autre, de l’environnement scolaire et social, l’acceptation de la différence.

Monsieur Emmanuel LEROUX, professeur d’éducation physique et sportive a montré comment mettre en œuvre l’accompagnement personnalisé en définissant ses pratiques reposant sur la responsabilisation de l’élève, les modalités du tutorat pas à pas.

Monsieur Bruno VINCENT, enseignant de programmation informatique a évoqué la classe mutuelle, pratique pédagogique participative et interactive qui convoque le partage des savoirs entre élèves sous le contrôle du professeur. Madame Laura HASSAN, enseignante d’optométrie a fait part de ses actions de partage des cours théoriques, et parfois pratiques, au moyen du numérique ; l’aspect ludique et interactif de cette entreprise laisse présager une diffusion dans les autres disciplines à venir.

Le second concerne l’ouverture culturelle, thématique au carrefour des autres axes composant notre vade-mecum. Il relie en effet les aspects spirituels, intellectuels englobant les arts et lettres, les modes de vie, les systèmes de valeurs et de croyances. L’objectif premier est d’élargir l’horizon culturel des élèves par le biais de projets permettant de développer le sens critique et d’éveiller à la connaissance.

Le troisième a pour sujet l’identité juive. Notre lycée s’inscrit à la fois dans l’enseignement et le respect des pratiques, de la culture et des valeurs du judaïsme, convoquant à la fois la formation d’une identité et la construction d’une mémoire individuelle et collective.

Le suivant se rapporte à la transmission de la mémoire de la Shoah, levier essentiel contre l’oubli, outil de réflexion perpétuel sur la valeur de la vie et le sens de l’humanité. Les élèves sont à la fois récepteurs d’apprentissages mais aussi acteurs de la diffusion de ces savoirs. Madame Olga SALES, enseignante de lettres-histoire, a présenté un projet de site internet abouti engageant la restitution du projet « De bouche à oreille » en relation avec l’Association CASIP COJASOR - les élèves de Baccalauréat SEN ont retracé le parcours de vie de seniors rescapés de la Shoah, contraints de se cacher et de fuir leur pays car ils étaient juifs. A l’issue de ces échanges intergénérationnels, un livret-mémoire a été édité - en complément des visites, notamment à la Maison des enfants d’Izieu, au Mémorial de Caen…                                                                            

Monsieur Bernard COSTAGLIOLA, professeur d’histoire, a partagé un diaporama retraçant son voyage en Biélorussie, sur les traces des victimes de la Shoah par balles et de ce qui demeure aujourd’hui de l’histoire des juifs dans ce pays particulièrement touché par les persécutions et le meurtre de masse.

Le cinquième axe met en exergue l’engagement des élèves et des équipes éducatives par l’intermédiaire du dispositif Ambassad’ORT,  projet généreux et caritatif, en lien avec plusieurs associations partenaires de l’ORT, qui participe au rayonnement de notre établissement. L’investissement, le souci de l’autre permettent d’apporter à nos élèves, futurs citoyens, une ouverture d’esprit, une expérience, des capacités d’adaptation largement valorisées dans le milieu professionnel. La devise en est d’ailleurs « la générosité dans l’action ». Madame Martine LOUIS, enseignante de lettres-histoire a présenté les « stages-citoyens », compléments pédagogiques mis en place depuis deux ans, consistant pour chaque élève de Seconde d’accueil à donner cinq journées de son temps scolaire en juin, au sein d’associations comme le CASIP (maisons de retraite, garderies d’enfants, vestiaires…), le DEJJ, l’OSE… ou d’écoles maternelles (YAVNÉ…). L’expérience a été étendue à toutes les classes de Seconde : les élèves font ainsi connaissance avec la vie active, se voient confier des responsabilités et prennent conscience que « leurs petits soucis du quotidien » ne sont que peu de chose face à la maladie, au handicap, à la misère. Ce moment d’éducation est particulièrement apprécié des élèves mais aussi des personnels associatifs encadrants et des bénéficiaires.

Enfin, le dernier opus consacre le partenariat école/entreprise. Notre lycée propose des filières professionnelles en alternance, en initial nécessitant des périodes de formation en entreprise, l’ouverture sur le monde professionnel se révèle alors indispensable. C’est pourquoi bon nombre de partenariats entre le lycée et les entreprises ont été renforcés ces dernières années. L’entrepreneuriat fait   l’objet d’un module dirigé par monsieur Florimond LABULLE, venu présenter les caractéristiques du dispositif, l’appui et le soutien dispensés aux étudiants désireux de devenir eux-mêmes entrepreneurs.

 

La deuxième partie de la journée a été animée par le Docteur Aviva MEIMOUN - responsable de la prévention en milieu scolaire à l’OSE - venue présenter les troubles des apprentissages, « du diagnostic à la prise en charge ». Cette formation intéressait notamment les composantes des différents troubles « dys » et les moyens d’y faire face. Les enseignants et les personnels éducatifs ont été particulièrement sensibles aux modalités d’accompagnement et de prise en charge de ces pathologies.

Monsieur Claude LEBOLC’H, enseignant d’électrotechnique et de yoga a eu la gentillesse d’expliquer les bienfaits de cette discipline souvent méconnue et de dispenser un cours de relaxation.

 

Cette journée dense s’est achevée par la remise des diplômes aux lauréats des différents examens nationaux du mois de juillet dernier par monsieur Isaac TOUITOU, directeur de l’établissement. Ces « anciens » élèves et étudiants et les acteurs de leur formation ont eu la joie de se réunir autour d’un cocktail de clôture. La satisfaction mutuelle qui émanait de ce moment donne sens à la chaleureuse devise de l’association ORT

« nous sommes fiers de la réussite de nos élèves ».

Martine LOUIS, professeure de lettres-histoire géographie,

ORT Daniel Mayer

Haut de la page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies a des fins statistiques de visites. Continuer la navigation